Navigation | Production d’alevins du Tilapia du Nil

Production d’alevins du Tilapia du Nil

Méthode Philippine telle qu’adaptée au Niger
ÉTANG :
la reproduction est réalisée dans des petits étangs de 100 m². Les apports d’eau sont (bi) hebdomadaires uniquement pour compenser les fuites par infiltration et évaporation. Le niveau d’eau est maintenu au maximum.

EMPOISSONNEMENT:
les mâles ont un poids moyen de 200 g et les femelles 150 g. Le sex-ratio étant de 1 mâle pour 3 femelles. On met 17 mâles pour 51 femelles.

ALIMENTATION ET FERTILISATION:
les géniteurs sont nourris avec un aliment artificiel dosant 30 % Protéine brute à 2,5 % de la biomasse initiale. (Si l’ensemble des géniteurs pèsent 10 kg, on leur donne 250 g). La ration journalière est distribuée en 2 repas (11 h 30 mn et 15 h 30 mn). Un cadre flottant en bois (Figure 1) est utilisé dans chaque étang pour servir de mangeoire aux poissons.
Les étangs reçoivent 60 kg des fertilisants en une seule fois. La fiente de volaille est préférée à la bouse de vache car elle verdit mieux l’eau des étangs.

RÉCOLTE DES LARVES :
Elle est basée sur une méthode dite  » récolte journalière des larves « . Une semaine après la mise en charge des géniteurs, la surface des étangs est surveillée en vue d’observer les larves qui remontent l’eau aux moments les plus chauds de la journée. On pêche dès l’apparition des larves entre le dixième et le douzième jour. Ainsi, à l’aide des épuisettes, ces larves sont pêchées, dénombrées et transférées dans d’autres étangs.
C’est un travail fastidieux qui commence dès l’apparition de nuages de larves. Elles sont pêchées à l’aide de l’épuisette maniée par un pêcheur se tenant sur la digue. On pêche 4 fois par jour jusqu’à la vidange.
A suivre
Bauchet K. MANDA

Par Bauchet Manda le 14 octobre, 2010 dans Non classé

Laisser un commentaire

troisiememiracle |
Amour ruiné |
physiquechimieexoscorrigés |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SPC "...
| Le blog de l'Option Science...
| projet robot